<< Retour à la liste des scénarios
Scénario 5

Scénario 5


Observation ou proposition dans le détail :

Scénario 5


Validé
Créé il y a 1 an par antoine 22

Les commentaires

mroudot il y a 1 an

Il serait ridicule de détruire un espace naturel en y entreposant les déblais ... pour protéger un autre espace naturel. Autant déposer les déblais dans le vallon du Restic, au moins on n'aurait pas à les transporter au loin à grand coût de gazole.

COGE il y a 1 an

Cette option apparaît la plus séduisante, la plus efficiente..et la plus coûteuse. Mais ne revient elle pas à mobiliser les impôts de tous au profit des intérêts particuliers de quelques-uns.

MILIN29 il y a 1 an

Solution la plus séduisante , efficace et directe

FabLamb2020 il y a 1 an

Une solution séduisante, efficace, pouvant servir les intérêts de la ville qui s'honorerait à proposer une nouvelle fois en plus du téléphérique et du tram une solution de mobilité valorisante. Les travaux peuvent logs et coûteux mais je ne doute pas de la participation au budget des communes avoisinantes grandes contributrices aux trafics automobiles de la ville. C'est un projet par ailleurs mobilisateur regroupant les garants du Restic et ceux des quartiers sacrifiés aux voitures de Lambezellec

MaïlysBrest il y a 3 mois

Ce scénario est celui qui me semble le plus intéressant, même si c'est le plus coûteux.
Réduction du flux de véhicules et des nuisances sonores dans la zone de Loscoat.
On peut également éviter un nouveau 'Boulevard de l'Europe', peu séduisant, qui sépare le quartier de Lambé du reste de la ville.
Une amélioration coûteuse certes, mais pour améliorer la vie des habitants de la zone de Loscoat, les habitants du quartier de Lambé (si cela amène à un désengorgement du Bd de l'Europe) et de la zone commerciale de Gouesnou.

AlexB. il y a 2 mois

Meilleure solution à mon avis mais il vaudrait mieux pousser le tunnel jusqu'au rond point du Spernot car les objectifs ne sont pas rempli avec un tunnel aussi court :
-1- désenclaver la partie pointe à l'Ouest de Brest (de rive droite au Conquet).
-2- ne plus passer en zone urbaine habitée.

Jean -françois Lhelgoualch il y a 2 mois

solution la plus extreme et anti développement durable et cout financier non raisonnable pour l'objectif utilisons les circuits existants aménageons les pour améliorer la cohabitation cycliste piétons et voiture traversées piétonne vélo sécurisées et vitesse à 30 km/h ainsi les gens rouleront à 50

AlexB. il y a 2 mois

À mon avis c'est la meilleure solution pour eviter les nuisancces sonores. Par contre il vaudrait mieux rallonger le tunnel jusqu'au rond point du Spernot car les personnes résidant entre le rond point de Kerizac et du Spernot vont subir (comme tout les autres projets d'ailleurs) un afflux supplémentaire de véhicules donc plus de bruit, pollutions, risques d'accidents, bouchons...
Il faut faire attention à aménager des routes preservant la zone humide du Restic : réhausse des voies, collecte des eaux d'écoulement de la route...

olivB il y a 2 mois

Scenario Idéal, principalement pour les riverains de tous les autres scenarii. Seul le cout peut en être un frein.