<< Retour à la liste des scénarios
Scénario 2

Scénario 2


Observation ou proposition dans le détail :

Scénario 2


Validé
Créé il y a 1 an par antoine 22

Les commentaires

mroudot il y a 1 an

La route de Roch Glaz devrait être à 50 et les traversées de zones habitées devraient être à 30. Avec les aménagements permettant d'imposer cette limitation.

MILIN29 il y a 1 an

Bonne solution mais moins directe que par le restic

Minter il y a 1 an

Scénario le plus coûteux et le moins productif compte tenu de sa configuration.

FabLamb2020 il y a 1 an

Aujourd'hui il me parait inconcevable compte des vélléités écologiques de la BMO de proposer un projet urbain avec des limitations de vitesse des véhicules plus contraignants : 30 km/h dans les zones avec habitat et 50 km/h dès lors que la circulation se fait dans l'agglomération.

Jérôme D il y a 3 mois

Empruntant chaque jour et depuis plusieurs année la rue de Loscoat/Kervao, je constate l'engorgement de cet axe aux heures de pointe.
Cette rue n'étant pas adaptée à un tel trafic, surtout vers le croisement avec la rue de Bohars, elle est très dangereuse pour les gens circulant à vélo, ou les piétons.
Ce projet étant le moins compliqué à mettre en œuvre, il permettrait de désengorger l'axe Loscoat/Kervao assez rapidement et laisser la place aux mobilités propres.
Sans oublier un potentiel désengorgement du boulevard de l'Europe.
Reste la question des nouveaux quartiers de Messioual qui se retrouveraient en bordure de ce nouvel axe majeur.

Ce scénario reste pour moi le moins pire, même s'il ne consiste qu'à déplacer le problème.

Alexandre STABLO il y a 3 mois

Scénario le moins pire, pourquoi un tel aménagement ?
Si je dois voter pour un scénario, je préfère celui la avec réduction à 30 km/h et 50 km/h

Duporte il y a 2 mois

Même si je ne suis absolument pas convaincu que les 6 scenarii proposés permettent à long terme (au moins 10 ans) un déplacement sécurisé, harmonieux et fluidifié dans l'agglomération de BM, et qu'un projet plus ambitieux et de grande ampleur pour contourner par le nord et l'ouest soit hautement préférable, ma préférence pour le moins mauvais des scenarii va au 2.
Il est inconcevable d'opter pour le 1 pour des raisons historiques et écologiques que chacun entend bien, sans forcément y souscrire.
Les 3 et 4 ne règleront rien, compte tenu du fort engorgement actuel de l'axe est-ouest Loscoat, au détriment des riverains (zone pavillonnaire principalement), et des volontaires au déplacement doux (2 roues...) ou transport en commun.
Le 5 me semble bien trop coûteux pour le seul bénéfice qui sera de gagner quelques années avant le prochain engorgement facile à imaginer. D'autant qu'il est bien facile d'anticiper sur l'effet d'aubaine et la création de monstrueux bouchons aux 2 extrêmités de ce tunnel aux heures de pointe, comme on le constate ailleurs à la fin des voies express, où qu'elles soient.
Le 6 n'est qu'un panachage du 2 et 4 pour un coût plus élevé sans apporter une réelle plus value, mais plus de nuisances aux riverains de Loscoat.

olivB il y a 2 mois

Cet axe est déjà très fréquenté et la limitation de vitesse n'y est pas respectée, présentant un danger pour ses habitants. Cette solution ne ferait qu'augmenter le trafic et sa dangerosité sur une voie qui ne peut pas être élargie rue du Tromeur. La nuisance sonore pour les habitants proches de l'axe serait fortement accentuée. Cette solution, qui n'est, de plus, pas la moins chère, n'est pas la plus adaptée.

a.bacchiniplantec@gmail.com il y a 1 mois

Absolument pas adaptée aux besoins et ne fait que déplacer le problème ! Cette route subie déjà une circulation importante avec un non respect des limitations de vitesse !

Max29 il y a 1 mois

Ce scenario n'est tout bonnement pas réalisable car la rue du Tromeur et le route de Roch Glas ne peuvent être élargies vu qu'elles ne disposent pas d'assez d'espace suffisant sur les bords afin de mettre en place une 2x2 voies.
De nombreuses familles ont investi dans ces nouvelles zones pavillonnaires (Petit Kervern 1 et 2, Marréguès, entre autre plus les habitations "historiques") afin de s’excentrer du centre-ville et il n'est pas certain qu'elles l'auraient fait s'il y avait ce genre de projet routier à retardement. Cela ferait perdre de la valeur à tout un secteur de Brest qui comptait sur ce calme (relatif car l'axe est déjà très emprunté aux heures de pointe) pour attirer les familles et proposer une plus-value à la ville dans son offre de logements pavillonnaires.
De plus, les habitants font déjà le compromis de supporter l'axe de trafic aérien passant vraiment (bas) juste au-dessus de leurs têtes, il ne semble donc pas judicieux d'en rajouter un grand axe routier.